Lasfargues : Etude d'alcools d-éthylénqiues

Document disponible au laboratoire de chimie du Muséum National d’Histoire Naturelle
63 rue Buffon 75005 Paris

Site créé le 24 octobre 2004 Modifié le 09 février 2006
Plus d'information! Table des matières Copie de la page de couverture


Thèse de chimie organique présentée à la Faculté des sciences de l'Université de Lyon
pour obtenir le grade de Ingénieur-Docteur

par
Philippe Lasfargue

Contribution à l'étude d'alcools d-éthyléniques


soutenue le 20 septembre 1961

devant la commission d'examen :
Colonge, J., président
Chopin, J., Dreux, J., examinateurs



INTRODUCTION



Les alcools éthyléniques acycliques présentent des propriétés bien différentes suivant 1'éloignement des deux fonctions, ce qui permet de les classer en grandes familles appelées : alcools a, b , g, d -éthyléniques.


Les alcools a-éthyléniques ont été les plus étudiés et une large application de la transposition allylique a été faite en synthèse organique. On a montré également chez les alcools a-éthyléniques la possibilité d'atteindre la série hydrofurannique. Les alcools g-éthyléniques ont donné lieu également à un grand nombre de publications portant principalement sur leur préparation et leurs propriétés cyclisantes pour obtenir des dérivés de la série tétrahydrofurannique. Par contre, les alcools d-éthyléniques caractérisés par l'enchaînement :

n'ont donné lieu qu'à des travaux fragmentaires.


Seul, un mode de préparation a été décrit par FICCINI par action du sodium sur les dérivés du type :


Considérant les propriétés cyclisantes des alcools g-éthyléniques, nous avons pensé atteindre, au départ d’alcools d-éthyléniques, la série térahydropyrannique en nous occupant essentiellement des dérivés du type :


Nous avons jugé que la fermeture de la chaîne de l'alcool d-éthylénique serait plus sûre avec des alcools à double liaison terminale :

CH2=CH-(CH2)3-CHOH-R


Réciproquement, nous sommes partis de dérivés tétrahydropyranniques pour revenir à des alcools d-éthyléniques,


Enfin, nous avons étudié quelques réactions faisant intervenir séparément la fonction alcool et la double liaison.


Notre travail se divisera donc en cinq parties :
1° - Préparation d'alcools d-éthyléniques à double liaison terminale.
2° - Isomérisation de ces alcools en polyalcoyltétrahydropyrannes.
3° - Passage de ces alcools aux chlorométhylalcoyltétrahydropyrannes.
4° - Obtention d'alcools d-éthyléniques à partir du dimère de l'acroléine.
5° - Etude de quelques propriétés des alcools d-éthyléniques.

 

 




MOTS CLEFS : acroléine / acyclique / alcool / allylique / dérivé / dimère / éthylénique / etude / ficcini / fonction / hydrofurannique / isomérisation / liaison / organique / préparation / propriété / sodium / synthèse / tétrahydropyrannique / tétrahydrofurannique / colonge



visiteurs