Hallé : Titres et travaux
Site créé le 24 octobre 2004 Modifié le 11 janvier 2006
Plus d'information! Page de couverture


Titres et travaux scientifiques

De



Nicolas Hallé

Assistant au Muséum d'Histoire naturelle/Docteur de l'Université de Paris/rédacteur principal de la Flore du Gabon



INTRODUCTION

  Il est normal et souhaitable que le botaniste sache à l'occasion recueillir des fossiles

                                                                                                                      Th. Monod

 

Mes premiers rapports avec le Muséum datent de 1945 où, encore étudiant et passionné d'Histoire Naturelle depuis le jeune âge, j'ai fréquenté comme amateur les Laboratoires d'Entomologie Générale et d'Entomologie Appliquée. J'y fis mes premiers dessins entomologiques et reçus de précieux conseils du Professeur Vayssière ainsi que de MM. Bourgogne et Carayon qui encouragèrent mes débuts.

 

En 1951 je me dirigeai vers la Recherche Agronomique qui était la suite logique de mes études. Mais, en fait, c'est l'Afrique qui m'attirait par dessus tout. Je saisis une possibilité qui s'offrit à 1'improviste et me changea brusquement de secteur professionnel.

 

Engagé à l'Institut Français d'Afrique Noire, sous la direction du Professeur Monod, je débarquai à Dakar. Lié par un contrat de dessinateur signé quelque peu inconsidérément, je n'eus pas la possibilité de faire de la Recherche, étant chargé d'assurer un lourd travail pour les Sections d'Entomologie (M.A. Villiers), de Biologie Marine (MM. Monod et Cadenat), de Zoologie (M. Dekeyser), d'Archéologie-Préhistoire (M. Mauny), sans compter les multiples tâches accessoires du Service des Publications.

 

A cette époque, étant passionné tant par mon travail de dessinateur que par mes loisirs de Naturaliste, l'excès d'utilisation d'appareils optiques (chambre-claire, binoculaire et microscope) risqua de nuire à ma vue; je renonçai à un second séjour à Dakar, non sans y conserver de nombreux amis.

 

Attiré par l'Afrique des forêts denses et cherchant le moyen de faire épanouir, mon goût pour la Recherche, j'ai signé un nouveau contrat à la Section Autonome de Recherches Agricoles du Service de l'Agriculture de la Côte d'Ivoire.

 

A Adiopodoumé sous la direction du Professeur Mangenot, j’eus pour première tâche l'étude iconographique de toutes les plantes dites "de couverture" utilisées ou expérimentées pour l'agriculture en Côte d'Ivoire.

 

Mon goût pour le dessin à la plume s'est confirmé en s'appliquant à l'analyse botanique et morphologique de Légumineuses appartenant à des genres variés.

 

Le Professeur Mangenot me fit participer pendant les années 1955 et 1956, à de nombreuses tournées de Prospection en forêt et me confia à analyser au hasard des rencontres, un grand nombre d'espèces nouvelles ou critiques de genres tels que Asystasia, Ceropegia, Chytranthus, Dorstenia, Isolona, Loranthus (sensu lato), Notobuxus, Psychotria, Rhaptopetalum, Rhinacanthus, des Orchidées diverses etc.; mais il me confia tout particulièrement l'étude des Hippocratéacées.

 

En quelques mois, familiarisé avec les plantes de cette famille beaucoup plus nombreuses que prévu, j'analysai mes récoltes, découvris de nouvelles espèces, dressai des cartes de distribution et commençai une bibliographie qui s'avérait ardue en l'absence d'herbiers de référence.

 

Le Professeur Mangenot avait, à l'origine espéré entreprendre lui-même ce travail, mais, surchargé par ses occupations, il renonça à y consacrer le temps nécessaire. Il encouragea donc mes abondants rapports illustrés, me demanda de consulter les grands herbiers, à Paris, Kew et Bruxelles, de creuser les problèmes laissés en suspens par la bibliographie, de décrire mes nouveautés, et de mettre sur pied une étude monographique des Hippocratéacées ouest-africaines. Finalement je pus présenter mon travail comme thèse d'Université.

 

Entre temps je n'avais pas renoncé à mon goût pour la Zoologie, poursuivant l'iconographie des crabes Brachyures de Th. Monod, illustrant pour J. Doucet les Serpents de la Côte d'Ivoire, récoltant pour J. Carayon des Anthocorides et autres micro-Hétéroptères ; faisant don au Mu- séum (Laboratoire de Micropaléontologie, Professeur G. Deflandre) de ma collection de microfossiles du silex qui compte notamment les premières Hystrichosphères découvertes dans les silex de la presqu'île du Cap-Vert.

 

Mais lors de mon entrée au Muséum en 1959, ma vocation de Botaniste s'était confirmée. Le Professeur Aubréville me recruta comme Assistant à son Laboratoire, me confia le secrétariat de rédaction de la Flore du Gabon avec pour tâche d'en devenir le rédacteur principal, et me donna la possibilité de faire de fréquentes missions au Gabon.

 

Chargé en outre de l'herbier d'Afrique tropicale du Laboratoire de Phanérogamie, je dus commencer par un regroupement de toutes les collections particulières ou séries dispersées, déterminées ou non, qui demandaient à être fusionnées en une série unique. Jusqu'alors une grande partie de ces matériaux restait pratiquement hors de la portée des spécialistes de passage et, parfois même, à l'écart des travaux des chercheurs du Muséum.

 

Actuellement chaque famille est accessible en un lot unique qui groupe tous les représentants de l'Afrique au sud du Sahara. Les rangements plus poussés sont maintenant efficacement effectués par mes collègues des flores africaines ou par moi-même, chacun selon sa spécialité.

 

L'ordre très avancé qui règne d'ores et déjà, profite au très grand nombre de chercheurs qui consultent notre herbier.

 

Aux fréquentes manipulations d'herbiers s'ajoute mon travail de secrétariat et d'édition de la Flore du Gabon. Les volumes paraissent à une cadence très régulière de deux par an : 12 volumes sont sortis de I960 à 1966.

 

Des taches d'enseignement complètent mon activité.

 

Chaque année, des élèves préparant des diplômes ou s'initiant à la recherche au Laboratoire de Phanérogamie, sont placés par leur directeur, notamment par Mme M. Van Campo et par M. le Professeur R. Schnell, sous mon contrôle, ou reçoivent mon aide.

 

CONCLUSIONS

 

Comme botaniste chercheur, mes travaux ont été orientés sur les Phanérogames de la flore tropicale africaine.

 

Dans la liste de mes travaux (39 titres publiés), la part de recherche scientifique personnelle et originale comporte 24 titres.

 

Les travaux originaux de recherche publiés en collaboration sont au nombre de 7, Trois titres se rapportent à des techniques ; deux titres concernent des relevés floristiques ; deux notices  ; une traduction.

 

La part prépondérante de recherche originale comporte cinq titres d'importance majeure : ma thèse, une étude de palynologie et trois volumes de la Flore du Gabon.

 

Les principales familles traitées sont les Hippocratéacées, les Rubiacées et les Sterculiacées.

 

Oeuvrant en pays neuf sur des plantes nouvelles ou mal connues, je m'efforce de dépasser les indispensables déterminations et classifications pour apporter une contribution plus générale aux données de morphologie comparée et de l'Evolution.

 

Comme botaniste récolteur, mes prospections ont porté principalement sur les plantes des régions forestières humides (Côte d'Ivoire et Gabon). Toutes mes collections botaniques (près de 4000 numéros) ont été déposées au Muséum et sont accessibles à tous les chercheurs pour leurs travaux.

 

Comme Assistant à la Chaire de Phanérogamie, mon travail de classement des collections a été rendu particulièrement efficace du fait de ma connaissance de la flore africaine.

 

Je collabore ainsi matériellement aux recherches ce nombreux travailleurs .

 

Le secrétariat de la Flore du Gabon, tâche à la fois ingrate et très féconde, est effectué avec une efficace régularité de rendement (12 volumes en 6 années).

 

L'ensemble de mes travaux publiés ou en préparation, ainsi que la part importante de mes tâches collectives pour le laboratoire, m'ont paru justifier ma déclaration de candidature au poste de Maître de Conférences - Sous-directeur à la Chaire de Phanérogamie du Muséum National d'Histoire Naturelle.

Mots clefs :afrique / agriculture / bibliographie / botanique / botaniste / collection / dessinateur / entomologie / étude / flore / gabon / herbier / hippocratéacée / mangenot / monod / muséum / phanérogamie / recherche / récolteur / thèse / travaux / zoologie / hallé







visiteurs